. du 1er oct – 16 nov. 2012 / Champs de (ex)tensions, Nicolas Kozerawski

Ce diaporama nécessite JavaScript.

PHOTOS MOUNIA KANSOUSSI, NICOLAS KOZERAWSKI ET SELMA LEPART

Champs de (ex)tensions
Nicolas Kozerawski en résidence du 1er octobre au 16 novembre 2012

 » Le lieu de la résidence est constitué de plusieurs espaces dont les caractéristiques architecturales, physiques, métriques et d’appréhension sont différentes. On peut le voir comme une juxtaposition d’espaces discontinus dans un ensemble commun. Il s’agit ici de renverser cette donnée spatiale, de sortir des limites imposées par l’architecture en mettant en tension des points diamétralement opposés, en ouvrant des passages, en créant de nouvelles continuités spatiales.
Notre perception refabrique l’espace pour faire disparaître le lieu. » Nicolas Kozerawski

Nicolas Kozerawski est un jeune artiste, dont la pratique, si l’on peut parler de sculpture, n’est cependant pas évidente à inscrire dans un champ d’action défini, inextensible.
Il nous indique d’où voir, quoi ou comment ; autrement.

 » Le point de vue est l’endroit d’où l’on se place pour regarder ou observer quelque chose. Notre manière de voir est assujettie à une disposition à la fois physique et mentale qui conditionne notre lecture et notre interprétation. Il est donc possible de changer notre regard sur les choses.  » Nicolas Kozerawski

Jeu subtil des objets, dont le terrain varie de la souche d’un arbre coupé en rase campagne au lieu d’exposition en passant par l’espace urbain, le travail de l’artiste nous amène à chaque fois à requestionner notre regard, notre attitude, à reconsidérer le lieu, les objets, notre position.
Parfois extensions d’architectures, parfois prothèses; tantôt étirements du corps, tantôt réceptacles de celui-ci, ses objets peuvent être les témoins d’un relais entre notre perception et l’environnement dans lequel elle évolue. Ils se font les passeurs et metteurs en scène d’une nouvelle manière de voir.

Nous invitons Nicolas Kozerawski à poursuivre cette démarche au sein du Living Room. Lors de sa résidence il disposera du lieu, y introduira de nouveaux objets, d’autres matériaux qui sont les siens. Il construira ces formes pour amplifier le potentiel du lieu, pour nous proposer une façon inédite de l’appréhender.


LIEN
http://nkozerawski.free.fr/

%d blogueurs aiment cette page :